Donner une culture collaborative

Selon la taille chaque organisation, son histoire et ses métiers, le développement d’une culture collaborative peut se heurter à des freins internes puissants : culture managériale directive et descendante, structure organisationnelle cloisonnée, individualisation des tâches et des objectifs de performance, incohérence entre la gouvernance d’entreprise et le management de proximité…

La louable intention des dirigeants de développer une culture collaborative est souvent freinée voire  désorientée par les paradoxes en action au sein de l’organisation.  De nouvelles tensions apparaissent , souvent peu ou pas nommées et explicitées, entre les aspirations à l’autonomie et la liberté d’initiative des employés (confortées par le discours ambiant : collaboration, tous entrepreneurs, entreprises libérées…), et les exigences de contrôle  des instances dirigeantes (applications de standards, reporting, objectifs élevés de performance, économie de moyens).

Au-delà de l’accompagnement au changement, les stratégies  de transformation de culture méritent  d’être réfléchies en amont, incluant une vision claire et durable de la destinée de l’organisation, fédérant un collectif collaboratif coresponsable, porteur  d’une ambition de réussite pour le client et d’épanouissement  pour les acteurs internes.

La culture collaborative apparaît naturelle aux jeunes générations qui  l’incarnent et la revendiquent dans les organisations. Mais comme toute culture, la culture collaborative ne se donne ni ne s’adopte. Elle est le résultat d’une appropriation personnelle progressive de chacun des membres d’une équipe, par la pratique, l’expérimentation et une communication non violente régulière et adaptée.

Les leviers stimulant le développement d’une culture collaborative sont connus : autonomie, co – responsabilité, leadership partagé, communication avancée. Leur déploiement confronte les acteurs  à une évolution de posture personnelle : renoncer à avoir raison, offrir ses idées et propositions en partage, reconnaître le leadership des pairs et oser exprimer le sien, répondre aux besoins du collectif et accepter de ne pas  participer à tout…

La mise en œuvre des  techniques et méthodes d’intelligence collective (co développement professionnel, facilitation d’équipes, ateliers collaboratifs) ainsi que les organisations déconcentrées accélèrent   le développement d’une culture  collaborative durable, globale, cohérente et spécifique à l‘organisation. Comme la transformation digitale en œuvre dans les organisations, la transformation collaborative est une opportunité d’évolution culturelle, organisationnelle, performative majeure et mérite  des investissements appropriés.

« Ce Forum Ouvert est un phénomène magique, parce que je vois que l’ensemble des participants a franchi un palier supérieur. On parlait de ces quelques % de motivation à aller chercher, et ça dépasse mes espérances. Je suis extrêmement content, très heureux.»
Morgan Marzin, Directeur Commercial chez Financo